panorama_02_m           appel_aux_armes_m

le 72ème Régiment d'Infanterie commandé par le colonel Toulorge quitte Amiens, sa garnison, le 5 août 1914 et débarque à Dun sur Meuse au nord de Verdun. Il participe avec la IVème Armée au grand mouvement offensif prononcé par les armées Françaises à la fin d'août 1914 et dès le 22, il s'avance jusqu'à la frontière du Luxembourg Belge. Après avoir livré la bataille à Virton, les 22, 23 et 24 août, la IVème Armée reçoit l'ordre de se replier. C'est le moment ôù ayant violé la neutralité belge, l'ennemi déferle en vagues denses et ininterrompues à travers le Nord de la France.

Belgique Août 1914.

Le 26 août, la retraite commence, le 72è RI repasse sur la rive gauche de la Meuse. Mais cette retraite n'est pas un fuite, c'est méthodiquement que l'armée se retire, défendant pied à pied le terrain. le 27 août 1914, le 72è a pour mission de contre attaquer les allemands qui ont franchi la Meuse et se sont établis dans le village de Cesse. Le 1er Bataillon, les 6è, 8è, 9è, 11è Cie (dans lequel est oncorporé François Louchart) et 12è Cie chargent drapeau déployé et enlèvent par un sanglant combat le village où ils se maintiennent jusqu'au soir. Sur ordre, le régiment se replie alors dans la forêt de Dieulet et le lendemain la IVème Armée reprend son mouvement de recul. Plusieurs fois encore au cours des journées qui suivirent, le 72è se trouve à l'aarière garde en contact avec l'ennemi à Thénorques (31 août - 1er septembre) et au Poncelet (3 septembre).

patrie_4

Le 5 septembre 1914, le régiment se trouve sur la voie ferrée Paris Nancy entre Vitry le François et Révigny. Ici s'arrête la retraite et la bataille de la Marne commence.

ac_1_b2

Vue générale du village de Virton

c0_1_b3

Panorama de Virton

89_1_b1

Cimetière allemand à Virton