François Louchart est de retour de convalescence le 29 juin 1915 et rejoint le 272ème RI à cette date. En juin 1915, le régiment de réserve du 72ème RI monte en ligne à la tranchée de Calonne, en avant du Bois Haut, face au village de Saint Remy.

patrie_calonne

272ème Régiment d'Infanterie "Qui s'y frotte s'y brûle !"

Sur sa droite, la tranchée de Calonne, sur sa gauche le ravin de Sonvaux où le 272ème RI donne la main au 51ème RI de la 6ème brigade. Le 5ème bataillon à droite, le 6ème à gauche. Le régiment relève les troupes du 147ème RI (colonel Pichot) qui va se préparer à l'arrière pour revenir attaquer le 20 juin dans le même secteur. Le 272ème RI formera soutien, comme garnison pendant l'attaque.

Le calme est complet dans le secteur jusqu'au 20 juin. L'attaque doit avoir lieu à cette date, contre les positions allemandes entre les Eparges et la tranchée de Calonne. La droite du 87ème RI s'appuie à la tranchée de Calonne, le 147ème est au centre, le 9ème BCP vers le ravin de Sonvaux (...).

Après un bref repos à l'arrière, le 15 juillet 1915, le 272ème RI remonte en ligne pour occuper les mêmes emplacements que précédemments (François Louchart remonte en ligne avec le 272ème RI au sein de la 16ème Cie 5ème Bataillon). Le secteur est toujours en butte à de violents bombardements. Le 17 juillet au petit jour, à grand renfort d'artillerie, l'ennemi déclanche sur tout le front de la tranchée de Calonne aux Eparges, une attaque menée par plusieurs divisions. Le 272ème résiste sur ses positions mais l'ennemi prend pied dans Le Chapeau et la compagnie qui l'occupait, fort éprouvée par l'artillerie, doit l'abandonner après une semplide défense pied à pied. Deux contres attaques lancées sur les positions perdues ne peuvent progresser. Une troisième contre attaque brillament menée à 14h30 par la 15ème Cie reprend une partie du Chapeau en causant des pertes sérieuses à l'ennemi et en lui faisant des prisonniers. Le lendemain le reste de cette position est enlevée avec un magnifique entrain par la 14ème Cie. Les jours suivants l'ennemi tenta encore plusieurs attaques sur le Chapeau dont une avec liquide enflammé, il échoua chaque fois devant la résistance du 272ème RI.

Le 25 juillet le 272ème RI quitte la tranchée de Calonne et est envoyé en repos aux environs de Verdun. L'état major, les 4ème et 5ème bataillons au village de Regret, le 6ème bataillon à Glorieux.

image006_m2          calonne01_m1

Carte des combats aux Eparges et tranchée de Calonne (Est de Verdun)


epaeges21

Les Eparges ruines de l'église

les_eparges_11

Autre vue du village après sa destruction

les_eparges_21

Entrée d'une sape aux Eparges

les_eparges_31