Petit rappel des évènements du 11 octobre 1916:  Une nouvelle offensive est prévue pour le 13 octobre toujours face à Moislains et les hauteurs de la crête du Bois St Pierre Vaast. Anciens emplacements des bataillons jusqu'au 11 octobre après-midi.

Zone du 1er bataillon: vers la parallèle 5550 (voir carte). A droite la 1ère Cie un peu réservée sur sa droite; à gauche la 3ème, en réserve la 2ème Cie dans la région de 24.49 ou sera maintenu le PC du Cdt du bataillon.

Zone du 3ème Bataillon: Limité au nord par une ligne passant un peu au sud de la ligne 2555 -2955 et au sud par la parallèle 55.50. 2 Cies accolées échelonnées en profondeur et 1 Cie en réserve. La queue du bataillon ne dépassant pas la région où se trouve actuellement le peloton de la 11ème Cie (peloton de mon arrière GP soldat François Louchart).

Zone du 2ème Bataillon: se placera dans la région 2051 - 2252 - 2451 - 2150.

carte_bts_11

Conformément aux ordres de la 125ème DI le Lt colonel commandant le 72ème RI indiquera les nouveaux emplacements aux bataillons. La relève se fera dans la nuit du 11 au 12 octobre.

Photos secteur Bouchavesnes

Répartition des bataillons: 1er Bataillon: secteur limité au sud par la limite actuelle, au nord par la parallèle 5550 environ. 1ère et 3ème Cie en première ligne. 2ème Cie en réserve dans la région 2449.

2ème Bataillon: garde ces emplacements.

3ème Bataillon: appuyé au sud, sa limite au sud-est la parallèle 4550. Au nord la ligne 2555 - 2955. 9ème et 11ème Cie (soldat François Louchart) en 1ère ligne, 11ème Cie au sud en liaison avec le 1er Bataillon (3ème Cie). La 9ème Cie au nord en liaison avec le 76ème RI, 10ème Cie en réserve, ses derniers éléments à l'ouest ne dépassant pas l'emplacement actuel du peloton de la 11ème Cie (point 2354).


Circonstances de la mort du Lt Colonel Pierre Bonnet commandant le 72ème RI

11 octobre 1916:  Le secteur est constamment la cible de l'artillerie ennemie qui tire depuis le village de Moislains derrière la crête militaire de Bouchavesnes. Vers 18h, l'ennemi déclanche un tir de barrage d'une très grande violence sur la région point 1852 et en arrière commence en même temps un bombardement de nos tranchées. croyant à une préparation d'attaque le Colonel Bonnet quitte son PC et se rend malgrè le tir de barrage vers son poste d'observation situé à 20 mètres de son PC. De là il observe les lignes jusqu'à 18h35 heure à laquelle il quitte l'observatoire. Le bombardement était toujours très violent et de nombreux projectiles tombaient autour du PC (point 1852) rendant la circulation très dangereuse. En arrivant à l'entrée de son poste de commandement, le Lt Colonel Bonnet est tué de plein fouet ainsi que 2 de ses agents de liaison par un obus de 105 percutant, il est 18h40 !.

le commandant Henri Maupoil seul chef de Bataillon restant au corps prend alors le commandement du régiment vers 20 heures.

coln_bonnet_d__coration__m_2 

Emplacement du PC 72ème RI

pc_72ri_11

.Pertes du jour: 1 officier tué le Lt Colonel Pierre Bonnet cdt le 72ème RI. 1 officier blessé le S/Lt de Saxé. 2 sous officiers tués, 2 sous officiers disparus, 25 soldats tués, 34 soldats blessés et 34 soldats disparus.

Localisation PC 72ème RI

dcp_2173_m_1

Vue depuis l'observatoir du colonel Bonnet 72ème RI

panorama_final_depuis_pc_72ri_mf_infos1

pierre_bonnet   

Lettre rapport du Capitaine Lefebvre de Plinval officier adjoint au colonel commandant le 72ème RI sur les circonstances de la mort au champ d'honneur du Lt Colonel Pierre Bonnet commandant le 72ème RI

lettre_colonel_bonnet


12 octobre 1916: au cours de la journée le commandant Maupoil nouveau commandant du régiment, reçoit plusieurs notes concernant la préparation du jour K (ordre général n°121 O.P 125ème DI note 7951/3 6ème Armée).

Attaque du Front Est: Le 72ème RI dirigera son effort principal sur sa gauche de façon à déborder et à prendre à revers les défenses ennemies et en particulier tranchée 31-55 32-50 et côte 132. Pour assurer d'une façon intime la liaison avec le 67ème RI; une demi section sous les ordres d'un officier du 72ème RI comprenant une escouade de ce régiment et un escouade du 67ème marchera entre les 2 régiments en suivant à peu près le chemin Bouchavesnes Moislains.

Objectif: Pour faire tomber les défenses du vallon au Nord Est de Bouchavesnes, le régiment dirigera son effort principal par la gauche mais il devra en même temps chercher à progresser par son extrême droite; la progression de ce côté étant subordonné à celle du 67ème RI tenant la gauche du 6ème Corps d'Armée. L'objectif fixé par le régiment étant jalonné sensiblement par les points 30-54 3250 et côte 132. celui du 3ème Bataillon (soldat François Louchart) doit être 3054 3250.

bouchavenes_emajor1

L'heure H de l'attaque est fixé le 13 octobre 1916 à 17 heures. A la même heure le 67ème RI (12ème DI) attaquera sur la droite du 72ème RI un point fort: les tranchées de l'Epine de Mallassise.

dcp_2194m1

dcp_2191m2

Vue depuis la côte 132(sur la droite de la photo hors cadre) sur les lignes à occuper par les 2ème et 3ème bataillons pour le 13 octobre 1916

point_de_vue_depuis_c_te_132