Bouchavesnes lieu du dernier combat de François Louchart !

François Louchart aura fréquenté 7 hopitaux durant ces 3 années de guerre, sera blessé à trois reprises: Blessé le 8 septembre 1914 à Maurupt dans la Marne, d'une balle dans la main gauche ayant perforé la paume au niveau du 5ème métacarpien (extrait du rapport médical militaire) et sortie au niveau de la partie moyenne de la phalange de l'auriculaire. Blessé une seconde fois le 6 octobre 1915 à tahure d'une plaie à l'épaule gauche par un éclat d'obus puis une troisième fois le 13 octobre 1916 à Bouchavesnes dans la Somme, balle explosive ou éclat d'obus dans la partie supérieur du bras gauche. Il sera amputé au 1/3 supérieur.

François Louchart sera pour la dernière fois à l'hopital de Neuilly sur Marne du 30 janvier au 16 avril 1917 puis en congés illimité à Ligny Les Aire (62).

Il se voit décerner la médaille militaire, la croix de guerre avec palme par ordre n°3991 D du général commandant en chef à la date du 21 octobre 1916. le 4 novembre 1916, ordre du régiment n°232. Médaille militaire décernée à François Louchart avec citation.

citation_21 

m_dailles_14_18

François Louchart a été nommé Chevalier de la Légion d'Honneur par décret du 31 décembre 1942 inséré au journal officiel du 3 février 1943, puis sur le rapport du ministre de la guerre, en qualité d'ancien soldat du 72ème régiment d'infanterie.

fran_ois_louchart_1cadre1

Après la guerre il percevra une pension d'invalidité à 100% et trouvera malgrè son handicap (un bras en moins) un emploi de facteur dans le secteur d'Aire sur la Lys son lieu de résidence !.

François Louchart sera fondateur dans le civil, avec Mr Abel fruchart, Gustave Delpouve et Henri Becuwe de l'association des anciens combattants et victimes de guerre de la ville d'Aire sur la Lys (62). Il sera vice président d'honneur de cette association d'anciens combattants et administrateur de la société de secours mutuels d'Aire sur la Lys.

François Louchart (au centre à droite de l'enfant) et les anciens combattants d'Aire sur la Lys (62)

fran_ois_louchart_3_m_

Voilà toute l'histoire de mon arrière grand père, ancien poilu de 14, ch'timi ! il n'a jamais écrit ses mémoires, tous les courriers envoyés du front sont perdus et les quelques rares photos témoignent d'un temps révolus ou les gueules cassées et les "survivants de la der des der" se cotoyaient au sein d'associations.

Après l'armistice du 11 novembre 1918, le 72ème RI rejoint la citation à l'ordre de la IIème Armée qui vaut à son drapeau la Croix de Guerre. 4664 tombes jalonnent de la Mer du Nord à la Suisse les champs de bataille où les soldats du 72ème RI se sont battus.

Et puis cette dernière image ! François Louchart et ses camarades anciens combattants d'Aire sur la Lys sur le péron de la mairie. Il est situé au fond à gauche un sourire s'échappe de son visage, une constante bonne humeur d'un gars du Nord qui voulait oublier cette guerre, SA guerre ! un sourire moqueur, peut être ironique envers 4 années de folie meurtrière qui ont fauché la jeunesse de tant de ses camarades ! un sourire parmi les gueules cassées figées qui veut simplement dire: J'ai survécu !

ac_aire_m_

Marié à Madame Saison Céline françois Louchart aura 2 enfants et vivra dans la commune d'Aire sur la Lys (62). Il décèdera le lundi 11 octobre 1970 à l'âge de 82 ans.

presse_fl