Au 24 avril 1915, les bataillons du 72e RI sont toujours sur la crête des Eparges où les combats font rage, le terrain est boulversé par l'artillerie boulversant le paysage des lignes de tranchées. Lire l'article >>>

_parges_1