Le 72e RI est toujours en première position sur la crête des Eparges, les offensives se succèdent au prix de lourdes pertes. Fin avril 1915, le régiment quittera le secteur en ayant perdu 1/3 de ces effectifs.

>>> Lire l'article