72èmeRI

10 septembre 2019

Soldat Antoine Usse 72e RI

Antoine Usse est né le 7 janvier 1890 à Giou de Mamou (15). Il exerce la profession de cultivateur. Il fait ses classes militaires au 139e RI à compter 7 octobre 1911. Caporal le 25 septembre 1912.

Mobilisé en août 1914, il incorpore le 139e RI d'Aurillac dans la fonction de téléphoniste. Il passe au 38e RI le 3 mai 1916 et envoyé en renfort au 72e RI le 21 octobre 1916 après les combats dans la Somme.

Nommé sergent dans la 10e Cie du 3e bataillon au 72e RI le 18 février 1918. 

Le sergent Antoine Usse est tué au cours des combats à Villemontoire le 21 juillet 1918. 

Citation à l'ordre de la 26e Division: " Téléphoniste blessé au cours d'un violent combatpendant qu'il remplaçait son chef de service blessé assurant ainsi la bonne execution du service. Caporal très dévoué et très courageux au front depuis le début ". Croix de Guerre.

Cité à l'ordre de la 87e Division: " Excellent sous officier brave et dévoué, blessé mortellement en se portant en avant avec sa demi section au cours d'un violent bombardement. " Croix de guerre avec étoile d'argent.

sergent antoine usse 72e RI MDH villemontoire

Posté par Laurent59 à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 septembre 2019

Soldat Arthur Depaul brancardier au 72e RI

Arthur Depaul est né le 23 octobre 1889 à Oignies (62). Il exerce la profession de mineur. Il fait ses classes militaires au 72e RI à compter du 5 octobre 1910 et envoyé en congé le 25 septembre 1912.

Mobilisé en août 1914, il incorpore la 6e compagnie du service santé du 72e RI dans la fonction de brancardier. Il participe aux combats dans la Meuse, la Marne, en Champagne, en Argonne, la Somme puis dans l'Aisne. 

Le 10 juillet 1917 il quitte le 72e RI et retrouve son activité de mineur jusqu'au 25 juillet 1919.

Arthue Depaul est cité à l'ordre du régiment: " Brancardier d'un grand courage et d'un dévouement absolu. Au cours de l'attaque du 16 octobre 1915 pour relever et transporter des blessés a traversé à plusieurs reprises des tirs de barrage très violents. " Croix de guerre avec étoile de bronze, Médaille de la victoire et médaille commémorative Française de la grande guerre.

Posté par Laurent59 à 09:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2019

Soldat Eugene Lerolle 72e RI

Eugene Lerolle est né le 28 septembre 1893 à St Dizier (52). Il exerce la profession de serrurier. Il fait ses classes militaires au 72e RI en 1913.

Mobilisé en août 1914, Eugene Lerolle est tué au cours des combats à Maurupt le Montois (51) . Son corps sera retrouvé au sud de la tuilerie de Maurupt. Sa date de décès est fixée au 9 septembre 1914.

eugene lerolle 72e RI mdh

Posté par Laurent59 à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2019

Soldat Marceau Demonchy brancardier au 72e RI

Marceau Demonchy est né le 7 septembre 1883 à Inval Boiron (80). Il exerce la profession de charpentier. Il fait ses classes militaires au 39e RI. 

Mobilisé en aout 1914 Marceau Demonchy de la 12e compagnie au 3e bataillon du 72e RI est nommé brancardier en remplacement du soldat Lengagne rappelé à l'intérieur comme ouvrier métallurgiste.

Le 18 juin 1918, le 72e RI se bat dans la fôret de Retz (02). André Delattre au service santé du 3e bataillon nous raconte cette journée du 18 juin: " Vers 9h du matin, les brancardiers de la 9e Cie sont de retour après avoir déposé quelques blessés à l'arrière. Ils ne sont plus que trois. Demonchy qui avait fait parti de mon équipe dans la Somme vient d'être tué. Alors que les brancardiers se trouvaient à trois ou quatre cent mètres de notre tranchée avec leur blessé, un obus de 105 est venu s'éclater à 20 mètres du chemin qu'ils suivaient. Demonchy a laché le brancard puis est allé s'affaler sur le bord du talus. Il venait de recevoir un éclat dans la tête et il est mort quelques instants après."

marceau demonchy mdh

Citation à l'ordre de la 87eme Division d'infanterie: " Brancardier s'est très bien comporté pendant les journées du...et du...blessé mortellement le 18 juin 1918 en évacuant un blessé sous un violent barrage d'artillerie ennemie. " Croix de Guerre avec étoile d'argent.

Marceau Demonchy a sa sépulture dans la nécropole de Villers Cotterêts tombe n°620.

Posté par Laurent59 à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2019

Soldat Marcel Hénoumont 72e RI

Marcel Hénoumont est né le 21 décembre 1889 à Crevecoeur Le Grand (60). Il exerce la profession de comptable. De la classe 1909 portant le matricule 1925, il fait ses classes militaires à compter du 3 octobre 1910 jusqu'au 25 septembre 1912 au 72e RI

Mobilisé le 3 août 1914, Marcel Hénoumont (8e Cie 2e bataillon au 72e RI) est blessé le 8 septembre 1914 au cours des combats à Maurupt le Montois (51). Il décède de ses blessures le 10 septembre 1914 à l'ambulance 7 du 2e CA situé à St Eulien (52) au sud de Maurupt.

marcel hénoumont 72e RI mdh

 

Sa sépulture porte le n°63 dans la nécropole de Maurupt le Montois.

Posté par Laurent59 à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 août 2019

Site du 72eme RI

Bonjour à tous, le site des pages perso Orange a changé son protocole de sécurité, pour cela il a fallut que j'opérère certains changement sur le site du 72eme RI, il est toujours disponible à cette adresse: https://72emeri.pagesperso-orange.fr/ 

Néanmoins le logiciel avec lequel je faisais ce site ne me permet plus de l'actualiser. Je vais donc réaménager le site avec un autre logiciel et le publier d'ici qques mois.

Pour l'instant il est toujours actif et bien référencé sur Google.

Cordialement Laurent.

 

Posté par Laurent59 à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2019

Soldat Emile Mongrenier 72e RI

Cette carte postale, non datée, est postée par Emile Mongrenier affecté dans la 9e compagnie du 72e RI 9e escouade comme indiqué sur la photo. La scène se déroule au camp militaire de Sissonne. 

CP emile Mongrenier 72e RI

Emile Mongrenier est né le 14 juin 1889 à Amiens. Il exerce la profession de manoeuvre. Il fait ses classes militaires au 72e RI à compter du 5 octobre 1910. 

Mobilisé en août 1914 Emile Mongrenier rejoint le 72e RI, renvoyé dans ses foyers le 8 août 1914. Le 2 mars 1915 de nouveau aux armées il passe dans les services auxilaires pour motif suivant : " fente de deux doigts de la main droite ". Passe à la 2e section d'infirmiers militaires en novembre 1914 puis le 1er janvier 1916, passe à la 2eme section d'infirmiers militaires.

Affecté à la défense passive en 1938.

Posté par Laurent59 à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2019

Incorporation classe 1911 72e RI

Très belle photo sur carte postale indiquant l'incorporation des Bleus de la classe 1911 pour le 72e RI. Carte postale non datée et non signée.

CP 72e RI classe 1911 incorporation(m1)

Posté par Laurent59 à 14:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 juin 2019

Soldat Pierre Claude 72e RI

Pierre Claude est né le 14 mai 1895 à Maison Lafitte (78). Il exerce la profession d'employé de banque. De la classe 1915 il incopore le 31e RI à compter du 9 septembre 1915. 

Passe agent de liaison dans la 1ere compagnie du 1er bataillon au 72e RI le 26 juillet 1916 alors que le régiment se trouve en fôret d'Argonne. En septembre 1916, le 72e RI est envoyé dans la Somme.

Pierre Claude est porté disparu au cours des combats le 10 octobre 1916. Présumé Prisonnier un avis de recherche est paru dans le journal " La recherche des disparus " en date de fin décembre 1916 janvier 1917.

pierre claude 72e RI

claude pierre 10

>>>> Les combats du 72e RI à Bouchavesnes en octobre 1916

 

 

Posté par Laurent59 à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2019

Soldat Maxime Trocmé 72e RI

Maxime Trocmé est né le 16 septembre 1892 à Lévergies (02). Il exerce la profession d'employé de fabrication. De la classe 1912 il fait son instruction militaire à compter du 8 octobre 1913 au 72e RI d'Amiens.

1ere classe le 21 juin 1914, caporal fourrier le 1er septembre 1914, sergent fourrier le 25 septembre 1914, nommé sergent le 7 novembre 1914.

En novembre 1914, le 72e RI se bat dans le Bois de la Gruerie en Argonne, Maxime Trocmé est tué au cours des combats de la côte 176 le 10 novembre 1914 en tentant d'enlever à l'ennemi le corps de son chef de bataillon tombé à quelques mètres des lignes ennemies: Le Commandant Marius Victor Caumel (3e bataillon). 

maxime trocmé 72e RI mdh

JO 26 janvier 1915 Caumel citation ordre de l'armée

 

IMG_5313

Ligne de front en novembre 1914 à la côte 176 Bois de la Gruerie Argonne 

>>>> Le 72e RI dans les combats du 10 novembre 1914

 

Posté par Laurent59 à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]