Je connu mon arrière grand père à l'âge de 3 ans, j'ai un très vague souvenir de cet homme au visage dur et sévère mais qui avait toute la générosité et la gentilesse d'un gars du Nord, un vrai "Ch'timi" !. Comme beaucoup de ses camarades, il ne parlait jamais de sa guerre, 3 ans de campagne militaire de Août 1914 à Octobre 1916, date où il fut démobilisé pour blessure grave. Il survécut à cette guerre, fonda par la suite un foyer, eut deux enfants et retrouva un emploi de facteur malgrè l'amputation de son bras gauche suite à une blessure de guerre le 13 octobre 1916 dans la Somme !. Il décéda le 11 octobre 1970 âgé de 82 ans. A plusieurs reprises il fut décoré de médailles dont la médaille militaire avec palme et reçu 2 citations pour fait de guerre. François Louchart fut décoré de la Légion d'Honneur.

Homme modeste et réservé issu d'une famille d'ouvrier, mon arrière grand père n'a pas écrit ses mémoires et n'a laissé aucun souvenir de sa guerre, c'est donc à travers les journaux de marche, les historiques des 72ème et 272ème RI ainsi que divers extraits de livres que je vais retracer son parcours militaire.

fran_ois_louchart__2__m1

François Louchart (1888 - 1970)

Son parcours civil et militaire

François Joseph LOUCHART

Né le 1er août 1888 à SAILLY –LABOURSE

Le 22 novembre 1902 il entre à l'âge de 14 ans dans les mines de Béthune (matricule 16560)

il en sort le 3 octobre 1909 pour son service militaire et réintègre le 19 décembre 1910

Mobilisé le 3 août 1914 (26 ans) et arrive au Corps le 3 août 1914.

Parti en campagne le 5 août 1914 avec le 72ème RI

3ème Bataillon 11ème Compagnie

1ère blessure à MAURUPT (Marne) le 8 septembre 1914 au sein du 72ème RI.

Balle dans la main gauche.

Hôpital de Bordeaux du 8 septembre au 12 septembre 1914.

Il rejoint le dépôt du corps à MORLAIX le 17 septembre 1914

Il repart en renfort le 27 novembre 1914 au 72ème RI.

Evacué de Beauséjour (ferme de Beauséjour) le 23 février 1915 pour problèmes gastriques.

Hôpital de Chalon sur Marne du 8 au 23 mars 1915.

Hôpital 23 de Rodez du 28 mars au 21 juin 1915.

Part en permission du 22 juin au 29 juin 1915.

En l’absence d’informations précises, j’en déduis qu’il rejoint en juillet 1915 le 272ème RI.

2ème blessure à TAHURE le 6 octobre 1915 au sein du 272ème RI.

16ème Cie 5ème Bataillon

Plaie à l’épaule gauche par éclat d’obus.

Hopital temporaire 54 de Vichy du 8 octobre au 25 novembre 1915.

Il part en permission d de 7 jours du 26 novembre au 3 décembre 1915.

Rejoint le dépôt du Corps à Morlaix le 5 décembre 1915.

Il repart en renfort le 23 février 1916 au 272ème RI.

En l’absence d’informations précises, je ne sais pas quand il va rejoindre le 72ème RI durant la période de février à octobre 1916.

3ème blessure à BOUCHAVESNE (Somme) le 13 octobre 1916 (28 ans) au sein du 72ème RI.

Blessure au bras gauche (balle ou obus ? pas de précisions) . Amputation  du bras gauche au 1/3 supérieur.

Evacué à l’ambulance 231 le 13 octobre 1916.

HOE SP ( ?) 150 le 14 octobre 1916.

Hopital mixte de Chartres du 19 octobre au 24 novembre 1916.

Hopital Maison Blanche à neuilly sur Marne du 30 janvier au 16 avril 1917.

Au sein du 72ème RI du :

1er Août 1914 au 23 février 1915 : évacué pour problèmes gastriques.

Au sein du 272ème RI du :

1er juillet 1915 (supposé cette date) au 6 octobre 1915 : évacué pour seconde blessure.

Au sein du 272ème RI du :

23 février 1916 au (...) ? pas de date précise.

Au sein du 72ème RI du : 1er septembre au 13 octobre 1916 : évacué pour blessure.

Blessure le 13 octobre 1916

A l'ambulance 231 le 13 octobre 1916 amputation du bras gauche

A l'hopital HOE les 14 et 15 octobre 1916

A l'hopital mixte de Chartres du 19 octobre au 24 novembre 1916

A l'hopital de Neuilly sur Marne du 30 janvier au 16 avril 1917

16 avril 1917, envoyé en congé illimité à ligny les Aire (62).

François Louchart se voit décerner la médaille militaire, la croix de guerre avec palme par ordre n°3991 D du général commandant en chef à la date du 21 octobre 1916.

4 novembre 1916, ordre du régiment n°232, obtention de la médaille militaire avec citation:

"Excellent soldat, très brave au feu, blessé très grièvement le 13 octobre 1916 en allant chercher

en avant du parapet

le corps de son capitaine mortellement atteint"

François Louchart a été nommé chevalier de la Légion d'Honneur par le décrêt du 31 décembre 1942 inséré au journal officiel du 3 février 1943, puis sur le rapport du ministère de la guerre, en qualité d'ancien soldat du 72ème RI.

François Louchart sera fondateur et vice président d'honneur de l'association des anciens combattants de

la ville d'Aire sur la Lys (62)

papier_mineur_fl_m

Livret de travail des enfants mineurs attestant de son activité dans les mines de Béthune à l'âge de 14 ans !